Fonctionnement et soutien

Point de contact unique

Nous ne vous lais­se­rons pas en sus­pens après l’im­plé­men­ta­ti­on réus­sie. La sur­veil­lan­ce con­ti­nue de not­re puis­san­te pla­te-for­me per­met à not­re équi­pe de sou­ti­en tech­ni­que d’a­gir de façon proac­ti­ve et effi­cace pour sou­ten­ir nos cli­ents. Les coûts men­su­els inclu­ent la main­ten­an­ce et le sup­port tech­ni­que de “X4fleet”. Si des adap­t­ati­ons spé­ci­fi­ques au cli­ent sont effec­tuées, cela peut ent­raî­ner une aug­men­ta­ti­on des coûts mensuels.

De plus, une assi­stance tech­ni­que est éga­le­ment dis­po­ni­ble. Une assi­stance spé­cia­li­sée garan­tit qu’en cas de pro­blè­mes ou d’err­eurs, un per­son­nel qua­li­fié est dis­po­ni­ble à tout moment. En out­re, l’in­fra­st­ruc­tu­re néces­saire à la pre­sta­ti­on des ser­vices de sou­ti­en est assurée.

Le sup­port est dis­po­ni­ble aux heu­res sui­v­an­tes sans arran­ge­ment spé­cial: Du lun­di au vend­re­di, de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

Mail support.logistics@xplanis.com, Télé­pho­ner+41 31 359 24 77

Les tableaux de bord facilitent le suivi

Les don­nées les plus import­an­tes des dif­fé­ren­tes pla­tes-for­mes sont affi­chées sur les tableaux de bord. Des aler­tes sophi­sti­quées aident l’é­qui­pe de sou­ti­en à détec­ter rapi­de­ment les pro­blè­mes ou les fau­tes. En cas de dys­fonc­tion­ne­ments, les cau­ses pos­si­bles peu­vent être rapi­de­ment iden­ti­fiées et des mes­u­res prises.

Aller plus vite avec le cloud computing

L’in­for­ma­tique dans les nuages n’est pas seu­le­ment un nou­veau mot à la mode de la tech­no­lo­gie de l’in­for­ma­ti­on et c’est plus qu’un simp­le thè­me de gesti­on infor­ma­tique ou tech­no­lo­gi­que. En devenant plus indé­pen­dan­tes des pro­ces­sus métier et des res­sour­ces infor­ma­ti­ques, les entre­pri­ses sont plus fle­xi­bles et peu­vent géné­rer plus rapi­de­ment de l’innovation.

Grâce au cloud com­pu­ting, X4fleet peut être lan­cé en quel­ques jours. Il est très faci­le de deman­der des don­nées de con­ne­xi­on, de s’en­re­gistrer et d’u­ti­li­ser les ser­vices immé­dia­te­ment après. Une app­li­ca­ti­on assez com­ple­xe fonc­tion­nant sur de nombreux ser­veurs peut être faci­le­ment explo­itée via une inter­face web.

Le cloud com­pu­ting nous per­met de réser­ver rapi­de­ment des res­sour­ces. Si une entre­pri­se avec de nombreux véhi­cu­les sou­hai­te uti­li­ser rapi­de­ment X4fleet, nous pou­vons four­nir les res­sour­ces néces­saires en quel­ques clics. Vous n’a­vez pas besoin de con­strui­re une infra­st­ruc­tu­re, mais d’u­ti­li­ser les ser­vices de X4fleet via le cloud.

L’a­van­ta­ge du cloud com­pu­ting est que les spé­cia­li­stes des grands cen­tres de don­nées s’oc­cup­ent de mil­liers d’or­di­na­teurs indi­vi­du­els. En rai­son de la natu­re des off­res cloud, les ordi­na­teurs indi­vi­du­els peu­vent être éch­an­gés sans inter­fé­rer avec le fonc­tion­ne­ment. Cela per­met de rem­pla­cer les com­po­sants maté­ri­els et de mett­re à jour le logi­ciel pen­dant le fonc­tion­ne­ment. Ain­si, le nuage se régé­nè­re et est tou­jours à jour.

Avantages du logiciel dans le Cloud

  • Pas d’in­stal­la­ti­on par le client
  • Accès indé­pen­dant du poste de tra­vail depuis n’im­por­te où
  • Les der­niè­res ver­si­ons sont dis­po­ni­bles à tout moment (mise à jour)
  • Faible/aucun coût infor­ma­tique pour le client
  • Sau­vegar­de sécurisée
  • Hau­te disponibilité

Fonc­tion­ne­ment et niveau de service

  • Dis­po­ni­bi­li­té: 99,7%.
  • Temps d’ar­rêt con­ti­nu max.: 2 heures
  • Sau­vegar­de quo­ti­di­en­ne: systè­mes d’ex­plo­ita­ti­on, app­li­ca­ti­ons et données
  • Sur­veil­lan­ce en temps réel avec noti­fi­ca­ti­on à l’in­gé­nieur de service
  • Empla­ce­ment redondant et con­cep­ti­on de l’infrastructure
  • Logi­ciel anti­vi­rus à jour
  • Les mises à jour logi­ci­el­les et les fenêtres de main­ten­an­ce pro­gram­mées sont nor­ma­le­ment annon­cées 5 jours à l’a­van­ce, mais au plus tard 48 heu­res à l’avance.
  • Max. 1 mise à jour par mois
  • Afin de garan­tir la qua­li­té du ser­vice, un ent­re­ti­en régu­lier est effec­tué sur une base trimestrielle